top of page
  • Christelle Léonetti

Le stress peut-il être notre allier ?... Coaching & gestion de stress



Quand on parle de stress, la première image qui nous vient en tête et celle d’un élément perturbateur qui nous place en situation d’inconforts voire de blocages. D’ailleurs, rien qu’à l’évocation du mot « stress », on souhaiterait le voir repartir aussi vite qu’il est arrivé.

Mais qui est véritablement le stress ? Le stress va naturellement mettre la lumière sur le lien entre notre environnement (un contexte, une situation, un fait soudain : par exemple un changement de poste, une nouvelle mission, un problème technique de dernière minute, une réorganisation interne…) et nos capacités à y répondre, soit nos ressources disponibles…


C’est de façon naturelle, parfois automatique (consciente ou inconsciente) que nous mettons en place des stratégies pour rétablir un équilibre entre « ce que j’attends de moi », « ce qui m’est demandé » et « mes capacités à faire, à dire, à penser » face à cette situation.

En bref, le stress c’est la vie ! C’est donc une réaction normale qui fait partie de la nature humaine dans la mesure où nous sommes sans cesse en interaction avec notre environnement. Cette interaction va donc générer chez nous une réaction. Jusque-là, bonne nouvelle, nous sommes bien vivants !

Le stress va par conséquent être un précieux moteur dont nous avons tous besoin pour agir. Il va déterminer nos comportements et nous permettre de nous adapter aux différentes situations que nous traversons tout au long de notre vie.

Selon notre propre vision de la situation, nous allons générer du stress positif ou négatif.

Dans certains cas, un nouveau challenge pourra nous donner de l’énergie et de la motivation pour avancer. Nous pouvons alors ressentir de la joie et un sentiment de fierté par exemple.

Dans d’autres cas, nous percevons un certain déséquilibre avec un stress qui, à l’inverse, nous empêche d’agir ou nous freine. Le stress est dans ce cas perçu négativement et peut conduire à des émotions telles que la peur (par exemple : la peur de l’échec, de l’inconnu, peur de décevoir, peur de la nouveauté…) ou même de la colère ou du dégout, et ainsi favoriser la perte de confiance et d’estime de soi.


Nous avons tous une capacité d’adaptation au stress qui nous est propre et donc des façons différentes de l’absorber. Ces capacités pourront également être utilisée différemment selon l’environnement et l’état émotionnel dans lequel nous nous trouvons à l’instant T. Notre propre rapport au stress est lié avec « comment je me vois ».


Aussi, le stress peut représenter un danger s’il s’installe dans la durée ou si son niveau d’intensité ne permet plus de réagir de façon constructive. S’il n’est pas géré ou exprimé, il peut finir par consommer toute notre énergie, développer des états anxieux, ou dans un cas extrême conduire à un épuisement (plus communément appelé burn-out).

Les apports du coaching :

  • Comprendre son propre stress, que nous dit-il ? A quel besoin répond-il ? Comment se manifeste-t-il ? Dans quelle mesure je peux agir pour l’optimiser et aller plus loin ou au contraire pour le réduire ? ...

  • Se reconnecter à soi (à ses besoins, poser des limites et se permettre de…)

  • Identifier ses croyances limitantes et lever ses freins






5 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page